Premiers jours a Bangkok
 
  
     

Premiers jours a Bangkok

Bangkok, Thaïlande le 08/02/2013

04/02 Yangon-Bangkok

Départ à 11h de la GH en mini-bus bringuebalant datant des 70´s, pour l´aéroport. Nous volons avec Myanmar Airways et nous retrouvons dans un Airbus tout neuf.

Arrivée à Bangkok à 18h30, il fait nuit. On prend une navette puis un bus local pour aller dans le quartier pour touristes, où on prend la première GH que l'on voit. On se pose, c'est confortable mais on décide de changer le lendemain car c´est un peu cher et l´accueil est désagréable.

Premières impressions de Bangkok:

C´est une ville très étendue, moderne et occidentalisée par certains côtés (routes, services, trafic et buildings), mais profondément traditionnelle et asiatique par d´autres (étals de nourriture et ventes en tous genres sur tous les trottoirs). Il y a du monde, c´est une ville qui bouge mais l´ambiance est détendue dans la rue. Le soir, on se ballade sur et autour de Kao San Road, où il y a foule de touristes et où se succèdent sans discontinuer les terrasses de restos et de bars plus ou moins branchés, de salons de massages, de friperies. C´est très festif, bruyant, coloré, odorant. On se laisse tenter par des brochettes marinées au BBQ. Bien meilleur qu´en Birmanie. On laisse de coté les stands d´insectes (larves, scorpions, criquets, blattes, etc).

 

05/02

Nous peinons à trouver une GH ce matin. Non pas qu´il y en ait peu, mais il fait si chaud qu´avec nos gros sacs à dos nous souffrons et allons à 2 à l´heure. Ici, le logement est plus confortable qu´en Birmanie et pour moins cher.

Ensuite on se fait happer par un Tuk-tuk qui nous propose un tour peu cher. En chemin on observe un iguane (ou quelque chose qui y ressemble) sur une souche sur le trottoir, à l´interieur de laquelle il a disparu pour rejoindre les égouts.

Il nous dépose à un office de tourisme "tourism information", une agence de voyage déguisée proposant de nous réserver tous nos bus et hôtels pour la durée de notre séjour. Le conseiller, qui parle à peu près français, nous assure qu´il faut impérativement réserver car c´est la très haute saison, que tout est pris par les chinois venus passer leur nouvel an. Bref, nous nous laissons convaincre, même si ça reste un peu cher après avoir fait baisser les prix. Selon lui c´est IMPOSSIBLE de trouver plus économique par nous-mêmes. On paye. On a RDV le lendemain pour réception des tickets.

On continue par un temple d´où la vue est belle. Nous prenons ensuite le bateau-bus des locaux pour aller visiter la maison de Jim Thompson, célèbre espion US et fabriquant de soie.

 

Enfin, nous décidons de voir Bangkok de nuit, du sommet de la + haute tour de la ville, 328m. Nous nous trompons d´entrée et nous retrouvons dans les parkings. Nous rattrapons l´ascenseur officiel, nous glissons au milieu des touristes qui ont payé 250 baths, et profitons de la vue gratuitement.

En rentrant, on passe par un marché de contrefaçons, dégustant quelques mets au passage ( poisson, poulet et calamar au bbq, deux grillons et des fruits exotiques). Dans une ruelle, on se fait par hasard inviter à table par une bande de quadras thais qui tournent au wisky. Ils nous offrent à boire, fumer, manger (soupe de mouton, poissons séchés, cacahuètes bouillies). Ils nous indiquent le n° du bus à prendre pour éviter le coût des taxis ou des tuk-tuks. On n´a finalement même pas payé ce bus car on n´avait qu´un gros billet et la contrôleuse/vendeuse pas de monnaie.

 

06/02

Nous allons au Musée National profiter d´une visite (en français!) trés intéressante, avec des pièces magnifiques. On est désormais "incollables" sur la vie de Bouddha. Nous allons ensuite visiter le Palais Royal, comme l´ont fait Jean-Marc et Brigitte la veille. Ils ont bien fait: les batiments sont resplendissants, trés colorés, l´architecture est flamboyante; dans un tout autre style que celui vu en Birmanie. Les Bouddhas sont moins impressionant mais mieux mis en valeur.

Nous devons ensuite retourner à l´"office du tourisme". Nous faisons beaucoup de détours parce que les différents Thaïs à qui nous demandons notre chemin sont très mauvais en orientation.  Une fois là-bas, nous nous rendons compte que toutes les réservations sont faites pour des prestations qui paraissent un peu trop luxueuses, mais aucun prix n´est indiqué. Nous exigeons donc de les connaître, car cela ne semble pas correspondre à nos exigences de prix les plus bas. L´employé fait la sourde oreille alors nous demandons le manager, qui semble comprendre et promet de faire son possible, après quoi on nous appellera. RDV est donc pris le lendemain à 5h pour l´appel.

En soirée, nous récupérons de cette longue journée en nous offrant une fish-pédicure suivi d´un massage thaï des pieds. C´est énergique et Nico a dû leur demander d´y aller mollo sur le pied gauche.

 

07/02

Aujourd´hui nous décidons de visiter Bkk par les Khlong, les canaux en 2h15 de visite.

On passe par

-le musée des barges royales, somptueuses et immenses.

-le marché flottant, mais ce n´est pas le bon jour et il n´y a personne.

-Tonburi, qui fut la capitale avant Bkk et qui en est devenue une banlieue verdoyante, où chaque maison possède une terrasse sur le canal et où la jungle prend souvent le dessus

-Une ferme d´orchidées

 

-Le célébre Wat Arun, d´où on a une belle vue, après avoir déjoué la taxe abusive (illégale?) du débarcadère.

 

L´employé de l´agence de tourisme nous appelle comme convenu et nous donne rdv le lendemain en nous promettant une réduction.

Nous finissons tranquillement la journée. Nico attrape la fin du match de foot et voit les bleus perdre. Nous sirotons ensuite des cocktails avant un délicieux pancake banane-nutella.

 

08/02

Journée détente puisque nous avons fait le tour des principaux sites culturels de Bkk, et que les visites des environs reviennent trop cher au regard de leur intérêt.

Nous commençons par un copieux petit déj´ à 11h. Nous nous baladons dans le quartier, achetons un jus de grenade pur fraîchement pressé. C´est bon! Il fait tellement chaud qu´on a tout le temps soif, alors on prend des boissons fraîches au supermarché et on écrit pour le blog.

En fin d´aprem, on va à notre rdv à l´office de tourisme. On passe tout de suite au bureau du chef, qui nous explique qu´il ne peut absolument rien faire pour nous car tout est réservé, payé, bloqué. Pendant 35 mn, c´est l´affrontement. Tout y passe. On ressort quand même avec 100 euros de plus en poche, sans avoir pu changer aucune réservation. On va donc se laisser porter pendant un mois et profiter de cette organisation.

En rentrant à la GH, on y voit un gros rat se faufiler dans la cuisine. On prévient 2 employées, qui ne réagissent pas. Animal de compagnie?

On va prendre une troisième douche pour se rafraîchir et manger. Pas facile... Bisous

 

 09/02

Aujourd'hui encore, le programme est léger. Copieux petit déj', puis soins esthétiques pour Lili (efficaces mais expéditifs et sommaires). En fin d'après-midi, on prend le bus et le métro pour aller à Patpong. Le métro souterrain est ultra-moderne, propre et sécurisé, il ya même une t.v. dans chaque wagon. On n'a pas testé le métro aérien.

 

Patpong est un des quartiers chauds de la ville, avec des ruelles où se succèdent les 'bars à filles'. On assiste au défilés de quelques dragons pour l'ouverture du nouvel an chinois.

 

En rentrant on tombe sur une grosse promo et on s'offre 2h de massage chacun: 1h de Thaï (aie aie, vraiment hard) et 1h de massage à l'huile (plus relaxant).

 

10/02

On va au week-end market au Nord de la ville. Il est immense mais on se lasse vite des stands de fringues et de bibelots. On y mange puis on va assister à des combats de boxe thaï. C'est un show filmé par la télé et le niveau nous parait très bon. La foule est en délire et les parieurs sont déchaînés. On passe un bon moment: 4 combats en 2h, et un champion a remis son titre en jeu. C'est intense.

On fini l'après-midi à Chinatown, où la foule s'est massée pour le défilé de la Princesse à l'occasion du nouvel an chinois. Tout le quartier est en fête. C'est bouffe à gogo, il y en a pour tous les goûts.

 


 

Commentaires

 Françoise(mamanAnne)
les insectes sous ttes les formes,je n'ai jamais pu y goûter!!
 Anne-Marie
Bonjour. Je suis une collègue de Richard . Je prends plaisir à lire vos aventures car je connais un peu ce coin du monde. Bon vent pour la suite de votre voyage que je ne vais pas manquer de suivre
 Nicolili
La chaleur est moins etouffante sur les cotes grace au vent marin, et on pique une tete a la moindre occasion!

La nourriture est plus raffinee et plus goutue qu'en Birmanie, mais aussi plus epicee. On goute souvent les plats aux noms inconnus et c'est toujours bon. Meme les grillons.
 Marraine Anne
Tu es resplendissante ma petite chérie ! Merci pour les photos et les textes, c'est vraiment dépaysant ! Est-ce que la chaleur va s'intensifier ces prochaines semaines ? J'espère que non, vous paraissez beaucoup en souffrir... à moins que ce ne soit une bonne raison pour boire les délicieux jus de fruits frais ;-) Gros bisous à tous les deux et continuez le système D pour économiser vos sous, hi hi !
 Xavier
Et bien!! ça chôme pas !!
Profitez bien ! bisous!

ps: Vous mangez des grillons! Nous en France on mange du cheval!!
 Richard et Vy
Merci pour votre gentille carte ! Nous sommes heureux d'apprendre que Lili va mieux (elle parait en pleine forme à voir sur la belle photo prise à la ferme d'orchidées).
Bon séjour en Thailande !!! Bisous à vous deux.
 Mamie
Je vous remercie pour votre carte reçue au début de cette semaine.Je suis avec beaucoup d'intérêt le déroulement de votre voyage. Bisous
 Mathilde
merci pour votre carte postale ! vos photos du blog sont vraiment très jolies ( j'adore celles de Bagan)et Oui le massage thaï est énergique !!! bisous
 Mathilde
coucou ! comment ça va ? la chaleur à l'air d'être épuisante... les repas ont l'air bien différents d'ici !! c'est bon ? en passant, allumez le fax : 2 crèpes vont arriver pour la chandeleur ! avec une goutte de cidre ! :) bizzz



Autres récits de voyage