Des marches flottants colores
 
  
     

Des marches flottants colores

Can Tho, Vietnam le 18/05/2013

17/05

A 7h15, nous retrouvons le cyclo-pousse devant notre hotel. Nico monte dans la petite remorque avec les bagages, Lili s´assoit à califourchons sur l´attache entre le vélo et la "voiture". C´est bien plus confortable qu´un tuk-tuk tressautant sans arret. Nous arrivons à la gare 45mn avant le départ du bus pour Can Tho, ce qui nous laisse le temps de prendre des soupes, et d´acheter un en-cas pour la suite (des sanwiches au paté emballés dans des pages de cahier d´écolier). Comme à l´accoutumée, le mini-bus est plein à craquer et n´a pas de clim.

A Can Tho, apres la négo habituelle avec les motos-taxis qui nous emmènent à la GH, nous allons faire un tour en ville: marché au frais, marché pour touristes, et belle et curieuse pagode chinoise où sont suspendues des centaines de spirales d´encens géantes qui se consument en répandant des cendres sur le sol. Sacré ambiance sacrée!

Nous mangeons vers 16h30 un gros plat de nouilles sautées au porc/ fruits de mer et une délicieuse soupe au canard.

Nous marchons quelques kilometres dans la ville à la recherche d´une librairie d´occasion, mais ne la trouvons pas malgré l´adresse qu´on nous a écrite sur un papier. Nous passons le reste de la soirée sur le net.

 

18/05

Ce matin nous nous levons comme les viets, à 5h, pour partir en bateau sur le Mekong et ses canaux. Nous commençons par un marché flottant où se rencontrent les gros bateaux des grossistes et les plus petits bateaux des revendeurs de légumes  et des particuliers. Chaque embarcation de grossiste arbore une longue perche en bambou à la pointe de laquelle est fixé un échantillon de chaque produit à vendre, cela fait fonction d´enseigne.

 

Quelques kilometres plus loin, nous trouvons un marché flottant plus petit, c´est le marché aux fruits. Ici, les petits revendeurs viennent en barque à rames customisées avec de petits moteurs, et souvent en couple, pour vendre, échanger et acheter des mangues vertes, ananas, pasteques, etc. Tout se fait au ras de l´eau et de la main à la main, c´est bien plus vivant et l´ambiance est à la rigolade.

Tout le monde se marre bien: les femmes, coiffées de chapeaux pointus, et les hommes, qui patientent placidement à la barre des barques. Les femmes gèrent les transactions avec efficacité, tandis que les hommes assurent la "logistique" mais se tiennent à l´écart de l´aspect commercial. Nous sommes quasiment les seuls touristes sur les lieux, notre petite barque se mèle à celles des locaux et nous restons un petit moment en plein coeur du marché, coincés de tous cotés par les bateaux flanc contre flanc, profitant de l´ambiance animée et de toutes les couleurs des fruits et des pyjamas des femmes.

Nous naviguons ensuite dans un réseau d´étroits canaux boueux en pleine nature, ils sont bordés de manguiers, papayers, bananiers, cocotiers et rizières bien vertes. Pour le fun, nous traversons à pied un pont composé de deux tiges de bambou, qui requiert un peu d´équilibre. Sur la berge, Lili s´enfonce dans le vase jusqu´au genou, récupère difficilement sa tongue restée collée au fond, et n´a pas d´autre choix que de se "laver" dans l´eau opaque du canal.

 

Nous visitons rapidement une fabrique de feuilles et de nouilles de riz, puis nous rentrons à la GH vers 12h30.

 Nous passons l´après-midi et la soirée en ville, au marché aux fringues notamment. Nico essaie en vain de regarder la finale de la coupe d´europe de rugby, tant pis.


 

Commentaires

 Cyss
Mais, il sort d'ou ce bateau? L'expérience sur le lac de gorse à du être un sacré avantage ;)
 Mathilde
Coucou ! je vois que vos aventures continuent ! profitez bien ! Pour info : c'est Toulon qui a remporté la coupe d'Europe et pour le top 14 de rugby : Toulouse a perdu en demi finale face à Toulon et Clermont Ferrand a perdu en demi finale face à Castres .bisous à vous 2



Autres récits de voyage