Le Bokor
 
  
     

Le Bokor

Kâmpôt, Cambodge le 07/05/2013

06/05

Notre mini-van pour Kampot passe nous prendre à 8h avec 30mn de retard, parce que nous sommes les derniers à etre rammassés. Du coup, nous récoltons pour nous deux la dernière place et demie restante au dernier rang, qui est a moitié enseveli sous les sacs de voyage des autres touristes. Ce n´est pas grave puisque le trajet ne dure que 2h. Le chauffeur nous dépose tous dans la cour d´une GH, et nous décidons d´y rester car la chambre, correcte, n´est qu´à 4$.

Nous partons rapidement en reconnaissance dans la ville. Nous mangeons au marché où nous observons les joailliers en pleine création, nous achetons nos tickets pour demain et pour le bus,  et jetons un oeil aux boutiques le long de la rivière.

 

Nous passons devant l´ancienne prison batie par les français, dont le mur d´enceinte surmonté de barbelés ne fait pas plus de 2m50 de haut, mais qui est toujours en activité et afficherait un taux de remplissage de 270%. Juste en face, on boit un jus de canne à sucre et un café glacé avec des khmers sympas.

 

Nous choisissons ensuite un salon de massage qui ne paie pas de mine, et demandons deux heures de massage pour 7$ chacun, moitié shiatsu japonais et moitié khmer. Les masseurs sont des aveugles, et si celui de Nico manque de concentration, celle de Lili est une experte.

Sur le retour, nous mangeons classique aux restos de rue: soupe de riz au poulet, lotcha, sandwich au paté chinois et fruit shake.

A la GH, nous avisons un pèse-personne, et en profitons. Nous ne nous sommes pas pesés depuis le Sud de la Thailande, et le verdict est surprenant: 47kgs pour Nico et 46,5 pour Lili. Nous voudrions croire que la balance est détraquée... Ca nous semble étrange, car meme si nous savons que nous avons maigri à cause du régime soupe de nouilles laotien, nous nous sentons bien, et en plus nous avons eu l´impression de bien manger à Sihanoukville.

 

07/05

Nous prenons un bon petit déj´ pour essayer de nous remplumer: omelette, baguette de pain, salade de fruit et café glacé. Aprés 45mn d´attente, nous partons en excursion sur la haute colline Bokor, un Parc National. Nous visitons l´ancien palais de villégiature du roi Sihanouk, pillé après les khmers rouges et dont il ne reste plus que la carcasse sans grand interet.

 

Nous montons ensuite à environ 1000m jusqu´à la "station climatique" , un ensemble construit par les français pour séjourner au frais. Nous prenons le repas de midi à un point de vue qui serait sans doute superbe si une abondante et épaisse brume ne nous bouchait pas complètement la vue.

 

On nous emmène ensuite voir l´église catholique abandonnée à laquelle la brume confère une athmosphère vaguement fantomatique, puis l´hotel des colons qui n´a plus rien d´intéressant car il a été entiérement bétonné pour accueillir un vague projet de musée. Au milieu de ce rien, ont été érigés de grands complexes hoteliers et casinos, qui défigurent le paysage...

 

 

Heureusement, plusieurs rares et gros toucans (six!) viennent majestueusement planer sous notre nez, constituant la trés bonne surprise du jour.

 

Nous stoppons pour admirer une cascade qui est assez impressionante par sa taille, mais d´où coule une eau très marron qui nous décourage de nous baigner.

 

Nous prenons plus de temps qu´il n´en faut pour visiter chaque site, mais nous terminons quand meme en avance. A 16h nous prenons un bateau pour voir le coucher de soleil sur la rivière, en compagnie de nuages d´orage qui nous balancent de la pluie. On ne verra pas le coucher de soleil aujourd´hui..

 

Pour terminer cette journée un peu décevante, nous allons manger des classiques copieusement servis dans un restau khmer puis nous couchons tot car nous sommes fatigués par la crève qui ne veut pas nous laisser tranquilles.

 


 

Commentaires

 Marraine Anne
Oh mon dieu que c'est laid ! Heureusement que Nico est sur la photo pour arranger les choses :-D



Autres récits de voyage