Blog Voyage, Guide de Voyage, Billets d'avion
 
  
     

L'épreuve de l'eau

Ko Lanta, Thaïlande le 26/02/2013

23/02

Ce matin il pleut! On fait donc la grasse matinée, même si les chants musulmans nous réveillent régulièrement. Finalement la pluie cesse rapidement et nous décidons d´enfourcher le scooter pour aller vers les plages du Sud-Ouest de l´île.

On s´arrête sur une plage déserte, si ce n´est un thaï qui ramasse des coquillages avec son fils. Nico fait du snorkeling un long moment et Lili fait d´abord bronzette en bouquinant avant de le rejoindre. C´est un coin bien agréable que nous quittons pour aller manger plus loin; c´est aussi un prétexte pour bouger.

 

L´après-midi nous réserve aussi plusieurs belles petites plages oubliées, qui se découvrent au détour de la route, chacune protégée par une anse, à mesure que nous descendons vers le Sud jusqu´à la pointe.

 

Nous allons toujours les voir de près et sortons une fois encore le masque et le tuba, mais c´est dommage que le soleil ne soit pas au rdv. On a bien cru avoir droit à un orage, mais il n´a finalement pas voulu éclater.

 

24/02

Ce matin encore, il pleut! Et pas qu´un peu!

Nous partons tout de même en excursion à la journée visiter un archipel de quatre petites îles. Sur notre Long-tail boat, le vent chargé de pluie nous fouette le visage et nous sommes éclaboussés par l´écume des vagues d´une mer un peu agitée.

Si bien que nous sommes déjà mouillés au moment de nous lancer dans la mer - toujours aussi chaude- pour y faire du snorkeling. A première vue, l´eau est troublée. En persévérant vers la falaise, se dévoile une faune aquatique d´une étonnante richesse, une fois de plus. 

 

Nous partons ensuite, équipés de gilets de sauvetage, à l´assaut d´une grotte marine dans laquelle une longue chaine de Thaïs à la queue leuleu s´étire longuement. Elle avance bruyamment et péniblement car ils ne savent pas nager. L´effet est vraiment comique!

 

Nous parcourons ainsi une centaine de mètres en barbotant dans l´obscurité profonde de ce tunnel quasi sous-marin, et débouchons enfin au coeur de l´île de Ko Mook, où nous attend une petite plage paradisiaque à l´eau turquoise cernée de hautes parois rocheuses recouvertes d´une épaisse jungle. On se croirait à l´intérieur du cratère d´un volcan: c´est la grotte d´émeraude.

 

Malheureusement, ce tableau est quelque peu gâché par la nuée de thaïs et leurs gilets de sauvetage fluos. C´est le début de leur période de vacances.

 

Pour nous remettre de ces émotions, nous allons faire escale pour le repas sur une plage de sable blanc bordée de cocotiers, où nous avons la chance que  le soleil nous honore de sa présence.

 

Lili en profite pour faire une petite sieste pendant que Nico part se promener, si bien qu´il passe très près de louper le départ du bateau.

Pour finir, nous retournons faire un peu de snorkeling parmi des milliers de poissons et quelques dizaines de thaïs qui gigotent!

 

Le retour s´effectue aussi sous les embruns, et la pluie s´intensifie à mesure que nous approchons de Ko Lanta. On a bien fait de sortir en mer.

Cette bonne journée se poursuit par un petit restau où Lili est une fois de plus tombée sur de gros piments malgré les précautions prises lors de la commande du plat. Nous nous rendons ensuite à un petit concert sur la plage engloutir des cocktails et un bon dessert.

 

25/02

Ce matin, grisaille. Ca semble très bien parti pour un troisième jour de pluie.

C´est pourtant théoriquement la saison sèche, mais en fait on a eu de la pluie 1 jour sur 3 depuis notre arrivée à Bangkok. D´habitude, ce sont de courtes mais sévères averses, généralement le matin. Ca nous fait penser à la Bretagne! La différence, c´est que le soleil revient ensuite très fort et nous écrase de chaleur dans les terres; sur les îles, l´air marin rend ça beaucoup plus supportable. Mais là, comme hier, on dirait que le vent et la pluie ont projeté de se relayer toute la journée.

C´est pourquoi on prend notre temps pour déjeuner puis on va trainer à la terrasse du camping avec l´ordi, les bouquins et un stylo.

La suite de la journée est à l´image de la matinée.

 

Le 26/02

Dernier petit déj sur la plage, pour dire au revoir à la mer. Ensuite, journée plus nuit partagées entre les pick-up et les bus (trois changements) pour rallier Ko Lanta à Bangkok.

Une nouvelle fois, nous n´apprécions pas beaucoup les services proposés autour de ces "bus VIP" (comprendre "bus de moutons qu´il faut tondre au maximum"). Les WC sont payants, les repas sont relativement chers, et on nous ment sur le nombre de pauses restantes pour nous inciter à consommer. On échappe heureusement à la clim frigorifiante et au karaoké.

 


 

Commentaires



Autres récits de voyage