Les birmans
 
  
     

Les birmans

Myanmar, Myanmar (Birmanie) le 25/01/2013

Suite à vos questions, on fait une parenthèse dans les récits pour vous parler de la vie ici.

Les Birmans sont des personnes toujours souriantes, gentilles et étonnamment honnêtes. On est en confiance et on les laisse souvent veiller sur nos gros sacs. Ils sont tellement attentionnés que l'on a parfois l'impression d'être traités comme des enfants et ça peut être un peu agaçant. Par exemple ils ne nous laissent jamais porter nos gros sacs. A chaque lieu touristique, on peut lire un panneau "Warmly welcome. Take care of tourists", si besoin en était.

Il arrive fréquemment qu'ils nous accostent dans la rue pour le simple plaisir d'échanger quelques mots et se rendre utiles si besoin. On a aussi droit à des compliments, surtout quand on s'habille en birmans.

 

En revanche, les indiens qui vivent ici sont des commerciaux dans l'âme. Parlant mieux anglais, ils en profitent pour faire les rabatteurs et se prendre des commissions au passage.

Il est très possible de marchander pour les transports privés (taxis, tuktuks, bateaux, pick-ups) et aux stands de souvenirs et d'habits. Pour le reste, on nous demande le même prix que pour les locaux.

 

La grande majorité des enfants des campagnes nous salue de la main, envoie des baisers, et crie "bye bye" (même pour dire bonjour) avec un grand sourire. Beaucoup d'adultes en font autant. Ca fait plaisir.

 

 

En dehors des villes, rares sont ceux qui parlent anglais, mais tous ceux qui ont plus ou moins affaire aux touristes se debrouillent pour les prix. En ville, les etudiants, les guides, quelques taxis, les hôteliers le maitrisent parfois mieux que nous. Avec les autres, on se fait comprendre en signes et grâce à la dizaine de mots birmans qu'on a appris sur le Routard.

 

 Il y a très peu de mendicité malgré la pauvreté quasi généralisée. Chaque birman qui a un travail (semble-t-il sans contrat le + souvent) le partage avec quelques amis ou parents. Ainsi il semble y avoir peu de chômage total mais peu d'activité aussi.

 En ville, pour gagner quelques sous, les femmes font la cuisine sur les trottoirs et les hommes s'improvisent moto-taxi voire guide.

 

La majorité des birmans portent encore le longyi, qui ressemble à une jupe, mais qui est en fait une bande de tissu cousu aux extremités, ce qui donne un anneau. Pour les hommes, il est toujours à carreaux et s'attache sur le devant par un gros noeud, que Nico a mis quelques jours à maîtriser, avec de drôles de conséquences . Pour les femmes, il s'attache plus discrètement sur le côté.

 

 

Leurs goûts esthétiques sont très kitchs. Dans les temples Les Bouddhas ont parfois des auréoles de LEDs rouges et bleues clignotantes façon disco et les murs sont tapissés de verroteries. Les films et clips sont pour nous risibles de mièvrerie et de naïveté, et les tenues sont forcement très mal assorties (il y a quand même un mieux à Mandalay). Les motifs pyjama remportent un vif succès (couleurs vives, grosses fleurs et nounours). Les logos Angry birds font un énorme tabac, jusque sur des bonbons pas bons. Les décos ne sont pas en reste, mais au final cela correspond au tempérament joyeux des Birmans. 

 

Les hommes mâchent aussi souvent le Bethel, chewing gum composé de morceaux de noix de béthel enroulés dans une feuille de béthel enduite de chaux. Cela leur déchausse les dents et les colore en rouge foncé, pas terrible. En plus ça les oblige à cracher régulièrement de long jets rouges un peu partout dans la rue.

 

En bref, la Birmanie, c'est genial, et surtout grâce à ses habitants. 

 


 

Commentaires

 Françoise (maman Anne)
Vous êtes superbes tous les deux!!
 Marraine Anne
Fascinant ! Et vous êtes très beaux en birmans !
 Nicolili
Elle dit que c´est de s´asseoir souvent par terre, ou tres bas, qui tend un peu trop ses pantalons fins. De toute maniere, si elle avait pris du poids, elle a desormais tout perdu. J´espere que les chats ne font pas trop de betises.
 Francine -paul
erci pour vos récits toujours aussi interessants,pourquoi les pantalons craquent ,est ce une prise de poids attention le voyage ne fait que débuter.Bisous a vous deux, avec l'hiver les chats aussi font du lard.



Autres récits de voyage